Projet d'appui à la gestion des déchets municipaux dans les villes secondaires

Le Centre Ecologique Albert Schweitzer poursuit son projet d'appui aux communes pour la gestion des déchets, épaulé par son partenaire burkinabè, le CEAS Burkina.  Cinq communes sont désormais visées par ce projet soutenu par l'ASCEAS-Genève.

Développement économique et croissance de la population en Afrique ont souvent pour conséquence d'augmenter dramatiquement la quantité de déchets dans les agglomérations. Confrontés à cette situation, les autorités publiques burkinabè manquent de moyens financiers mais aussi d'outils techniques pour lutter contre ce véritable problème de santé publique.

 

Après une première phase de ce projet entamée en 2008 dans la commune de Saaba, auprès d'une association de collecte de déchets, le CEAS Burkina et ses partenaires décident d'élargir leur action aux autorités communales, seules capables d'assurer une pérennité de la gestion des déchets, de la collecte au traitement.

 

En parrallèle, d'autres communes sont inclues à l'intérieur du projet pour un champs d'action plus large, avec comme but de pouvoir offrir un appui de moyen terme: le projet se constitue d'une phase de planification de deux ans, suivie d'une phase de construction d'infrastructures et d'accompagnement de 4 ans, avant une phase de retrait de deux ans. Cette dernière phase doit permettre aux autorités communales et différents acteurs locaux d'assurer la gestion des déchets municipaux de manière autonome.

 

Durant cette deuxième phase de construction d'infrastructures et d'accompagnement, les objectifs fixés par les différents partenaires sont d'éliminer au moins 70% des décharges sauvages dans les communes, et de pouvoir institutionnaliser les lignes budgétaires consacrées par les communes à la gestion des déchets. Le seuil de 5% de leur budget de fonctionnemente est visé.

 

 

 

 

 

 

Découvrez-en plus sur ce projet en vous rendant sur son blog, ou en visionnant trois vidéos réalisées au cours du projet:

Burkina Faso

Projet d'appui à la gestion des déchets municipaux - Burkina Faso

Lieu

Communes de Gourcy, Kombissiri, Pô, Saaba et Yako, au Burkina Faso

 

Période

du 01.04.2016 au 31.03.2018

 

Bénéficiaires

Gourcy:       81'200 habitants

Kombissiri:  23'500 habitants

Pô:              51'500 habitants

Saaba:        50'800 habitants

Yako:          53'400 habitants

pour environ 260'000 bénéficiaires totaux

 

Stratégie

  • appui aux nouvelles autorités communales
  • sensibilisation des populations
  • Appui aux organisation de gestion des déchets
  • développement d'infrastructures spécifiques (décharges, centres de tri, ...)
  • plaidoyer au niveau national

 

Dates clé:

  • 2008: première intervention à Saaba
  • 2011: Gourcy et Pô sont inclus dans le projet
  • 2015: inauguration des premières décharges dans les communes de Gourcy et Pô